Mac Auto Fixer

Description de Mac Auto Fixer

Mac Auto Fixer est une application louche destinée aux systèmes exécutant exclusivement OSX d’Apple. Les auteurs de cette application ont mis en place un site Web qui en fait la promotion, ce qui est probablement une astuce destinée à rendre l’outil logiciel plus légitime qu’il ne l’est. Sur le site Web de l'application Mac Auto Fixer, vous pouvez télécharger une version d'évaluation de ce produit douteux, mais tous les utilisateurs qui sont tombés sur l'outil douteux ne l'ont pas trouvé via la page Web. En fait, la plupart des utilisateurs de l'application Mac Auto Fixer l'ont fait grâce à de fausses mises à jour d'Adobe Flash Player, de fausses suggestions de téléchargement, des offres groupées de logiciels et d'autres moyens de propagation sournois. Techniquement, l'application Mac Auto Fixer ne peut pas être considérée comme un malware, car elle ne nuit pas aux utilisateurs ni à leurs systèmes. C'est pourquoi les experts en cybersécurité ont répertorié l'outil logiciel Mac Auto Fixer en tant que PUP (programme potentiellement indésirable). Bien que les programmes potentiellement indésirables ne soient pas des applications dangereuses, ils peuvent néanmoins affecter négativement la qualité de la navigation et causer des ennuis et de l'irritation.

Comment éviter les applications comme le fixateur automatique Mac

Si vous voulez éviter de devoir traiter avec des programmes potentiellement indésirables, comme l’application Mac Auto Fixer, vous devez redoubler de prudence avec vos habitudes de navigation. N'installez pas d'applications provenant de sources inconnues, car elles pourraient être fausses, voire nuisibles. Éloignez-vous des sites Web qui prétendent pouvoir analyser votre ordinateur à la recherche de logiciels malveillants, car ceux-ci sont généralement des faux et ont pour objectif de vous amener à installer un produit payant qui pourrait ne pas être légitime. Méfiez-vous en installant des applications gratuites, en particulier, car certains pourraient tenter de vous induire en erreur pour installer des logiciels supplémentaires pendant le processus d'installation.

Essaie d'obtenir que l'utilisateur achète la version complète du produit

Les applications Mac Auto Fixer veilleront à ce que l'hôte gagne en persistance et à ce qu'il soit exécuté à chaque redémarrage de l'ordinateur. Lors du lancement de l'outil logiciel Mac Auto Fixer, cette application effectuera une analyse du système et présentera aux utilisateurs un rapport louche sur la santé de leurs systèmes. Généralement, le rapport indique que le système a été compromis et que l'utilisateur doit supprimer certains fichiers inutiles de son ordinateur. Ensuite, l'application Mac Auto Fixer présentera à l'utilisateur un bouton 'Réparer tous les éléments'. Cependant, en cliquant sur le bouton, les utilisateurs seront informés qu'ils doivent acheter la version complète du produit s'ils souhaitent effectuer cette action. Rien n'indique que les rapports présentés par l'application Mac Auto Fixer sont toujours faux. Cependant, une application légitime destinée à garantir la sécurité de votre système ne pourra pas y accéder sans votre consentement préalable.

De nombreux utilisateurs de Mac vivent avec la fausse croyance que leurs ordinateurs sont des forteresses impénétrables face aux programmes malveillants et aux applications douteuses. Ce n'est tout simplement pas vrai. Les utilisateurs de Mac doivent rechercher des logiciels antivirus légitimes qui protégeront leurs systèmes et s’assurent qu’ils n’ont pas besoin de logiciels malveillants ou d’applications peu fiables.

Laisser une Réponse

Veuillez ne pas utiliser ce système de commentaires pour des questions de soutien ou de facturation. Pour les demandes d'assistance technique de SpyHunter, veuillez contacter directement notre équipe d'assistance technique en ouvrant un ticket d'assistance via votre SpyHunter. Pour des problèmes de facturation, veuillez consulter notre page «Questions de facturation ou problèmes?". Pour des renseignements généraux (plaintes, juridique, presse, marketing, droit d’auteur), visitez notre page «Questions et commentaires».